Ranking Documents

RANKING DOCUMENTS, LE NOUVEAU BREVET DE GOOGLE QUI PIÈGE LES SPAMMEURS

 

Un article paru récemment sur Webrankinfo nous informe au sujet d’un nouveau brevet appelé « Ranking Documents » ayant pour auteur Ross Koningstein et obtenu par Google en Août dernier qui permet de détecter les spammeurs.

 

EN QUOI CONSISTE CE BREVET ? 

 

Ce brevet consiste à détecter les sites qui utilisent des méthodes de référencement douteuses. L’idée de « Ranking Documents » est de déstabiliser le SEO en mettant plus de temps qu’à l’accoutumée à bien positionner une page en faisant passer celle-ci par une période transitoire de progression instable se manifestant par un recul soudain mais seulement passager du positionnement. Elle peut durer de 20 à 70 jours.

Par exemple, un chargé de référencement va chercher à améliorer le référencement d’une page positionnée en quatorzième position pour lui faire gagner huit places et faire en sorte qu’elle se trouve en sixième position. Avant, elle aurait pu directement gagner cette nouvelle position. Avec ce nouveau brevet, elle va tarder à obtenir la position souhaitée.

Google teste ainsi les réactions du référenceur et peut repérer son intention de manipuler les résultats.

 

QUELLES MÉTHODES SONT VISÉES ?

 

Certaines techniques de référencement sont jugées non conformes et au travers de ce brevet, ce sont en majeure partie les méthodes de spamdexing qui sont visées. En voici quelques unes qui sont prohibées et pouvant être la conséquence d’une sanction :

-     Manipuler des liens,
-     Rédiger un contenu très court dans les pages,
-     Renforcer le nombre de mots clés dans le site et dans les balises meta,
-     Faire des redirections,
-     Cacher du texte.

En lisant en détails le brevet « Ranking Documents », il recense d’ailleurs les bases du référencement naturel :

-     Toutes les indications en ce qui concerne les liens entrants et sortants,
-     le niveau de pertinence de la recherche par rapport au contenu de la page,
-     l’actualisation de la page,
-     la façon dont le contenu de la page est modifiée et évolue dans le temps,
-     le taux de rebond de la page,

L’acceptation de ce brevet ne signifie pas forcément qu’il sera appliqué dans l’algorithme de Google. Mais désormais, nous pourrions peut être trouver une explication aux interrogations concernant les « yoyos » de nos pages dans les résultats de Google.

 

ALORS, AUJOURD’HUI, COMMENT TRAVAILLER SON RÉFÉRENCEMENT ?

 

Ce brevet nous apprend qu’il faut toujours rester très patient lorsqu’il s’agit de référencement et ne pas confondre vitesse et précipitations ! Le SEO se joue sur le long terme.

Evitez de vous hâter lors d’une baisse soudaine de votre positionnement dans Google.

Vous êtes maintenant prévenus, l’optimisation de votre référencement ne pourra prendre effet qu’après plusieurs semaines.

  • 09 51 76 22 51
  • contact@valneo.net
  • Valneo
    Parc Technologique de Montmagny
    26 rue des Sablons
    95360 Montmagny